Aventure, exploration et expédition
Du Banc d'Arguin aux confins de l'Adrâr mauritanien

Des plages de l’océan Atlantique au plus profond du désert mauritanien

Ce périple vous entraine dans une succession de paysages, de lieux et de rencontres toutes passionnantes.
Les Imragens du Banc d’Arguin, pécheurs nomades entre terre et mer, sont les traits d’union entre ces deux éléments paradoxalement complémentaires qui forgent l’entité mauritanienne.
Le fil du chemin de fer guide le voyageur au Sahara profond, à des confins austères mais au combien fascinants.
El Beyyed, Guelb Er Richât, Wadâne

Voir plus
Aéroport de Paris
4h 40m - 3792km
Nouakchott

Jour 1Vol international en direction de Nouakchott

Aéroport de Paris - Nouakchott

  • Proposition de vol indicatif : Royale Air Maroc.
    Nous décollons en fin de journée pour la capitale mauritanienne via Casablanca au Maroc. Une fois les formalités faites, nous vous accueillons dans le hall de l'aérogare de Nouakchott.
    Par un court transfert en ville, nous atteignons notre hôtel en milieu de nuit pour un repos bien mérité.

Repas et hébergement
Hébergement: Résidence Hôtel GOUFFA
Nouakchott
4h - 270km
Iwik

Jour 2L'océan Atlantique et le Parc National du Banc d'Arguin

Nouakchott - Iwik

  • En début de matinée, nous prenons la route en direction du Nord. Si la marée nous le permet, nous longeons la côte atlantique en roulant sur la plage.
    Ici, le désert et la mer se mélange. Le Sahara finit sa course poussé par les Alizées dans cet océan aux courants froids.
    Nous abordons le Parc National du Banc D'arguin, immense delta d'un fleuve maintenant asséché.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Résidence Hôtel GOUFFA
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Auberge Iwik
Hébergement: Auberge Iwik
Iwik

Jour 3En lanche canarienne, aux travers les chenaux et iles du Banc d'Arguin

  • Au petit matin, nous embarquons sur les lanches canariennes utilisées par les pécheurs Imragens pour se déplacer sans bruit dans les chenaux, entre les îles.
    L'exceptionnelle richesse du Banc d'Arguin est constituée par son avifaune très importante. Des myriades d'oiseaux s'envolent à notre approche formant dans le ciel des mouvements incroyablement beaux. Les mammifères marins sont eux-aussi présents. Il n'est pas rare de voir des dauphins et, avec beaucoup de chance, des orques épaulards.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Auberge Iwik
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Auberge Iwik
Hébergement: Auberge Iwik
Iwik
4h - 270km
Nouadhibou

Jour 4Vers le nord en direction de Nouadhibou

Iwik - Nouadhibou

  • Dans ces environnements infinis, nous reprenons la piste en direction du nord du Banc D'Arguin. La piste n'est pas aisée et elle demande aux véhicules et surtout aux chauffeurs beaucoup d'application pour ne pas s'embourber dans les sols très meubles des sebkhas. Parfait, lors des grands marées, le sol est gorgé d'eau rendant la piste impossible.
    Nous atteignons la voie de chemin de fer et aussi le nouvel axe goudronné qui relie la capitale politique à la capitale économique de la Mauritanie.
    Nous entrons maintenant dans la ville frontière entre le Sahara Occidentale et la Mauritanie.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Auberge Iwik
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Préparé par l'équipe
Nouadhibou
6h - 315km
Ben Amira

Jour 5Le chemin de fer et les dômes de Ben Amira

Nouadhibou - Ben Amira

  • Nous roulons dans une vaste plaine plate. Nous restons attentif car le train minéralier le plus long du monde peut passer dans un sens ou dans l'autre. Après quelques heures de piste sableuse. nous atteignons Ben Amira.

  • Le monolith de Ben Amira est un des endroits les plus époustouflants de la Mauritanie. L’énorme masse de roche granitique s'élève à plus de 600m.
    Avec les dunes de sable qui l'entourent, il procure un excellent paysage saharien. Ben Amira est le plus grand monolithe en Afrique et le troisième plus grand au monde, après Uluru et le mont Augustus situés en Australie.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Préparé par l'équipe
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Préparé par l'équipe
Ben Amira
4h - 240km

Jour 6Atar, la capitale de l'Adrâr de Mauritanie

Ben Amira - Atar

  • Plein est, nous roulons le long de la voie de chemin de fer. Avec chance, nous pourrons éventuellement doubler ou croiser le train, ce monstre d'acier, lent, lourd et long.
    A Choum, dans l'angle frontalier, nous partons vers le sud en direction d'Atar et les montagnes de l'Adrâr.

  • La ville d'Atar fondée au XVIIème Siècle dans la plaine bordière (bâten) qui s’étale au nord de la grande falaise, est préservée du sable par sa situation géographique.
    C’est la ville la plus importante de la zone saharienne. Elle fut ville émirale par le passé, ville de garnison pour les Américains puis les Français et enfin chef-lieu de région.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Préparé par l'équipe
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Auberge des Caravanes | Atar
Hébergement: Auberge des Caravanes | Atar
5h - 220km
El Beyyed

Jour 7De la sebkha de Chemchan au cirque d'El Beyyed

Atar - El Beyyed

  • Au départ de la ville d'Atar, nous traversons un curieux plateau de roches bleutées aux formes étranges. Ces stromatolites, c'est le nom, portent la trace des organismes et organisations vivantes les plus anciennes12 ils ne sont pas les restes d'un organisme particulier, mais la fossilisation d'un récif non corallien.
    Nous roulons en contre-bas de la falaise de l'Adrâr dans ce que nous appelons en Mauritanie, le baten - le ventre. Le dhar est le nom de la falaise qui nous domine.
    Dans cet immense couloir, la grande sebkha de Chemchan nous guide vers le très beau massif d'Aderg isolé dans les dunes de l'erg Maghteir.
    Nous poursuivons notre route en passant le cap de Tazazmout puis nous atteignons El Beyyed.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Auberge des Caravanes | Atar
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Préparé par l'équipe
El Beyyed

Jour 8Entre les sables et la falaise de l'Adrâr

  • A pied, nous partons explorer ce haut lieu du Sahara. Au nord se développent les grandes dunes de l'erg Maghteir alors que le cirque de falaises nous entoure.

  • Le couloir d’El Beyyed présente, sur près de 20km en direction d’El Ghallaouiyya, une quantité considérable de matériel lithique. La région offre quelques-uns des principaux sites à bifaces et galets aménagés de l’ouest saharien. Les multiples sites d’art rupestre représentent ici des échantillons de faune dite « éthiopienne » comme girafes, éléphants, rhinocéros … Cette faune aurait disparue de la zone il y a environ 10 000 à 12 000 ans. El Beyyed se trouve au pied du grand dhar de l’Adrâr et, au nord, se développe un erg immense et puissant : la Maghteïr.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Préparé par l'équipe
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Préparé par l'équipe
El Beyyed
4h - 72km
Guelb Er Rîchat (Camp Boisé)

Jour 9L'Adrâr et l'incroyable Guelb Er Rîchat

El Beyyed - Guelb Er Rîchat (Camp Boisé)

  • Par une piste très cassante, nous montons sur le plateau de l'Adrâr oriental. Un crochet à l'ouest permet d'aller admirer un des plus beaux sites pariétales de l'Adrâr à la tête d'Ouan an Amourt. Des centaines de bovidés gravés … et, avec de la chance … une montre pendue à la branche d'un petit acacia …
    Le plateau d'Azilal a été par le passé un grand territoire de chasse à la gazelle, voir l'addax aujourd'hui complètement disparues.
    La boutonnière du Taguenze s'ouvre sur le Guelb Er Richat et après avoir traversé ce grand reg rocheux, nous atteignons les premiers bombements des Rîchat.

  • Le dôme arasé du Guelb Er Richât, qui apparaît au cours du secondaire, se situe aux confins des noires montagnes de l’Adrâr mauritanien, à l’ouest, et des plates immensités de cailloux, de dalles rocheuses et de dunes du bassin de Taoudenni, à l’est.
    L’étrange système de crêtes concentriques des Richât est si imposant qu’il apparaît aujourd’hui sur toutes les cartes, même à petite échelle.
    Richât est le pluriel de richa (plume), un terme qui dit bien l’allure de ses crêtes dont les flancs sous le vent sont zébrés de langues de sable et qui dominent les profonds plats où paissent chèvres et chameaux… quand, par chance, il a plu.
    A cause de sa taille même, il n’a été révélé que fort tard, par le professeur Théodore Monod en 1934.
    En effet nul, qu’il vienne des rêches plateaux du nord ou des dunes de la Majabat Al Koubra (Monod, 1958), au sud et au sud-est, ne pourrait imaginer que ces crêtes basses soient organisées en un système concentrique aussi parfait, vaguement elliptique de 22 km et 25 km de diamètre, surgissant d’une boutonnière de 45 km, le Taguenzé, ouverte dans le plateau gréseux.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Préparé par l'équipe
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Préparé par l'équipe
Guelb Er Rîchat (Camp Boisé)
2h - 50km

Jour 10Du coeur du phénomène à la cité du savoir et de la richesse

Guelb Er Rîchat (Camp Boisé) - Wadane

  • Nous sortons des différents cercles des Rîchat en direction du sud, d'hassi Thiba et les traces de l'ancien fort portugais d'Aguadir. Les forêts sahariennes sont relativement développées à cet endroit. En plongeons vers les sables, les palmeraies de Meyateg survivent difficilement.
    Nous atteignons Wadane et la très belle vallée de Tin Labbe.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Préparé par l'équipe
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Préparé par l'équipe

Jour 11A la découverte de Wadâne et ses environs

  • Le ksar de Wadâne, (Ouadâne) qui a été fondée, dit-on, la même année que Tichîtt (1141), tiendrait son nom du mot arabe signifiant «deux lits de rivières» (wadân). Les précisions selon lesquelles ces deux oueds seraient l’oued des dattes et l’oued des sciences sont tout à l’honneur de la cité.
    L'ancienne cité est mentionnée par écrit au milieu du XVème siècle dans un rapport de voyage portugais mais il reste difficile de se faire une idée précise des début de la cité malgré sa position sur l’axe occidental du trafic caravanier transsaharien.
    Wadâne est un centre urbain dense, de type ksourien, autrefois entouré d’une enceinte fortifiée très sûre qui résista à toutes les forces étrangères jusqu’à l’arrivée des Français.
    Les tribus dominantes sont les Kounta, les Ida ou El Hadj, les Chorfa, les Amgârîj et les Aghzazir.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Préparé par l'équipe
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Préparé par l'équipe
3h - 50km
El Kheouiya

Jour 12L'oasis de Tanouchert et le campement semi-nomade d'El Kheouiya

Wadane - El Kheouiya

  • Nous longeons maintenant l'erg Warane qui court sur le plateau de l'Adrâr depuis les confins orientaux. Il marque la frontière difficilement franchissable en voiture de l'immense espace vide, la Majabat Al Koubra.
    La palmeraie de Tanouchert blottie dans son écrin de dunes traverse les Siècles en gardant un certain lustre.
    A l'ouest, le mega cordon gréseux d'Herour se faufile au coeur des dunes. Comme le massif de Zarga, Herour a une histoire géomorphologique passionnante.
    Nous gagnons le campement semi-nomade d'El Kheouiya. Etabli sur les rives d'un oued majeur, nos hôtes ont marqué notre histoire.

  • Le campement semi-nomade d'El Kheouiya est fixé là pendant les grandes sécheresses. Le campement, depuis quelques années, s’organise : développement de l’élevage de caprins et camélidés (de 2 chamelles en 1993, voilà actuellement un troupeau de plus de 70 animaux), création d’une école en 1994, naissance d’une petite palmeraie associée à des jardins en 1999 et, maintenant, quelques habitats en dur.
    «Mais nous, nous restons sous la tente» nous assure Atfeil, le chef des lieux …
    Les liens que nous entretenons avec les différentes familles du campement sont étroits et grandement amicaux.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Préparé par l'équipe
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Préparé par l'équipe
El Kheouiya
3h - 45km

Jour 13Chinguetti, à l'orée de l'erg Warane

El Kheouiya - Chinguetti

  • Par les sables, plein ouest, nous mettons le cap sur l'ancienne cité caravanière de Chinguetti. L'oued Chinguetti, en aval de la ville, est couvert d'arbres, la vie y est intense. Nous passons dans la ville pour le déjeuner. Malheureusement, l'urbanisation effrénée et non maitrisée a cassé le cachet traditionnel de la ville.

  • Chinguetti fut fondée par les Ida Ouali vers 1525, en amont d’Abweyr, aujourd’hui disparue, elle même créée en 1261.
    L’étymologie probable du toponyme shingitî serait : puits du cheval, du soninké : si : puits + n : de + gede : cheval.
    Chinguetti fut le centre commercial le plus actif et la ville la plus importante du Sahara occidental. Elle fut considérée par les Mauritaniens comme la 7ème ville sainte de l’Islam avec ses 11 mosquées, ses 100 puits et son cercle de savants.
    En 1675, un massacre perpétré par une partie des Ida-ou-Ali entraîna l’éclatement du groupe dont les survivants fondèrent un autre ksar dans le Tagant : Tidjikja.
    Il ne reste aujourd’hui qu’une seule mosquée et le souvenir des périodes prospères…
    Les principales tribus qui composent sa population sont les Ida-ou-Ali, les Laghlal et les Oulad Gheilan.

    Avec leurs ruelles étroites et tortueuses, leurs nombreuses impasses, leurs maisons basses et sombres à base de matériaux locaux, leurs quasi-absence de places et d’espaces communautaires, Chinguetti et Wadâne ont une structure de vieux ksour densément blottis autour de leurs mosquées.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Préparé par l'équipe
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Auberge des Caravanes | Atar
Hébergement: Auberge des Caravanes | Atar
2h - 50km
Zarga
2h - 50km
M'Haireth

Jour 14L'Adrâr occidental, entre gorges et palmeraires

Chinguetti - Zarga

  • Par le sable mou de l'oued Chinguetti nous atteignons la langue occidentale de l'erg Warane. Quelques champs de barkanes se développent maintenant sur le plateau de grès.
    Le méga-cordon de Zarga nous barre la piste et dresse ses roches érodées noyées dans les sables.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Auberge des Caravanes | Atar
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Résidence Hôtel GOUFFA
Hébergement: Résidence Hôtel GOUFFA
M'Haireth
5h - 420km
Nouakchott
4h 40m - 3792km
Aéroport de Paris

Jour 15Les grandes plaines de l'Inchiri et la capitale, Nouakchott

M'Haireth - Nouakchott

  • Nouakchott, la capitale, ne date que de 1958. La ville compte actuellement près de 800 000 habitants (1/3 de la population).
    Véritable mosaïque ethnique, Nouakchott présente un intérêt réel à qui aime flâner dans les marchés soit africains aux ambiances colorées soit Maures à l’austérité tranquille, sur la plage des pécheurs en fin de journée, ou dans le Musée National de Préhistoire, d’Ethnologie et d’Artisanat.
    D'après Mokhtar ould Hamidoun, Nouakchott voudrait dire "le lieu où, quand on creuse un puits, l'eau apparaît dans un niveau où abondent les coquilles" (Notes africaines, n°118, 1968).
    A lire : l’introduction du livre «Ma demeure fut l’horizon» de G. Féral (voir la bibliographie Sahara).

Nouakchott - Aéroport de Paris

  • Transfert à l'aéroport et vol pour Paris.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Résidence Hôtel GOUFFA
durée 15 jours.
Difficulté:3/5
Confort:5/5
Contacter directement votre agence locale

Bonjour

Je suis Sylvain de "Détours Mauritanie". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 84