Vie nomade
En voiture pour l'Adrâr Occidental !

La bordure ouest de l'Adrar est très habitée, le Sahara y est généreux. De multiples palmeraies et villages sédentaires jalonnent la rive des oueds.
La phéniciculture (culture du palmier) et le maraîchage sont les principales activités des tribus Maures vivant sur place. L'élevage de caprins est aussi très présent.
Vivant sous tente sur les austères plateaux environnants, les nomades, essentiellement de la confédération Ideïchilli, sont éleveurs de chameaux.
La complémentarité entre les groupes nomades et les sédentaires prend ici toute sa force.
Dans les périodes fastes, comme ces dernières années, les chameliers se déplacent très peu, le pâturage de la zone étant suffisant à la subsistance de leurs animaux.
Sur le plateau et vers le Levant, le petit massif montagneux de Zarga nous barre la piste. Les grès érodés nous offrent de belles balades. D’une histoire singulière est née cette montagne longiligne. Une histoire qui, entre autre, rendrons passionnantes nos soirées sous la voûte étoilée.
Peu à peu, en cheminant dans les sables, nous atteignons les premiers palmiers puis la vielle cité de Chinguetti. La vielle ville est blotti dans son écrin de sable blond. Durant des Siècles, Chinguetti, comme d’autres cités, a été le lieu de rassemblement des caravanes de pèlerins qui partaient vers l’Est, vers les lieux Saints.
Toujours à l'est, El Kheouiya et le campement semi-nomade pour la belle Tanouchert se découvrent pour les voyageurs.
Puis Wadâne, l'unique. Wadâne, (Ouadâne) qui a été fondée, dit-on, la même année que Tichîtt (1141), tiendrait son nom du mot arabe signifiant «deux lits de rivières» (wadân). Les précisions selon lesquelles ces deux oueds seraient « l’oued des dattes » et « l’oued des sciences » sont tout à l’honneur de cette cité merveilleusement restaurée.


Ce voyage est d'un niveau de difficulté facile. En cliquant sur le lien, vous trouverez tous les niveaux de difficulté de nos voyages.

Vie nomade
Safari en Jeep
Désert
Faune et Flore
Histoire
Aéroport de Paris
4h - 3500km

Jour 1Vol au départ de Paris pour Atar

Aéroport de Paris - Atar

  • Départ de Paris (vol charter). Le décollage est prévu en début d'après-midi pour une arrivée à Atar en fin de journée.
    A Atar, un repas et un hébergement est prévu dans une auberge au confort simple et agréable.

  • Information importante :
    Le vol direct Paris Atar est prévu de se poser en fin de journée à Atar (18h00). Pour votre confort, nous resterons à Atar pour la première nuit. La sortie de l'aéroport, les formalités sont très très longues. Il n'est pas raisonnable d'envisager un départ direct.

Dîner: Auberge des Caravanes | Atar
Hébergement: Auberge des Caravanes | Atar
2h - 130km
Graret El Vras
45m - 25km
Azoueiga

Jour 2En direction de la bordure occidentale l'Adrâr, l'erg Amatlich et la gorge d'Azoueïga

Atar - Graret El Vras

  • Après avoir traversée la ville d'Atar, nous roulons en direction de l'ouest en longeant la faille majeure de cette partie de l'Adrâr, l'oued Sengeli.
    Nous laissons les falaises pour descendre dans la pénéplaine de Yagref. Nous sommes sur la belle route qui mène à la capitale, Nouakchott.

    Nous laissons le ruban de goudron pour filer plein sud en direction d'une avancée noire du plateau de l'Adrâr. L'erg blond de l'Amatlich s'écoule ici en direction de l'Atlantique poussé par les alizés.

Graret El Vras - Azoueiga

  • Nous arrivons dans une large cuvette alluvionnaire coincé les dunes et les falaises. Au nord vient la bordure sombre du massif de l’Ibi el Akhdar au pied duquel se blottissent quelques villages.
    Nous longeons la bordure de l’erg et les lignes pures des dunes guident nos pas.
    Au nord se déploie, en alternance de couleurs, le liserai d’un vert intense des palmeraies puis une mosaïque de verts composée par différentes essences arborées comme les Acacias raddiana (Talha), Balanites aegyptiaca (Teichot), Boscia senegalensis (Eizine).
    Nous atteignons la gorge d’Azoueïga avec une belle guelta d’eau bien fraiche au milieu de palmiers dattiers.

Petit déjeuner: Auberge des Caravanes | Atar
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Préparé par l'équipe
Hébergement: Bivouac
Azoueiga
2h - 50km
Passe Tifoujar
2h - 50km
Tergit

Jour 3La passe de Tifoujar, l'oued el Abiod et la palmeraie de Tergit

  • Nous longeons la base de l'erg Amatlich pour nous enfoncer dans le plateau de l'Adrâr. Une piste nous permet d'accéder sur le rebord d'une falaise qui domine l'oued El Abiod, une grande gorge aux sables blonds et aux multiples palmeraies.
    Par la superbe passe de Tifoujar nous atteignons le fond de la vallée. Le paysage est grandiose et le passage en voiture est spectaculaire.
    Quelques kilomètres entre les falaises et les grandes dunes de placages permettent d'atteindre le goudron et la route menant à la palmeraie de Tergit.

Petit déjeuner: Préparé par l'équipe
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Auberge à Tergit
Hébergement: Auberge à Tergit
Tergit
1h - 24km
M'Haireth
3h - 40km
Tichilit el Âteg
2h - 45km
Chinguetti

Jour 4La palmeraie de M'Haireth, le méga-cordon de Zarga et Chinguetti la douce

Tergit - M'Haireth

  • Au départ de Tergit, nous reprenons la route goudronnée en direction qui monte sur le plateau de l'Adrâr. C'est le nouvel axe qui relie l'Adrâr à la région du Tagant.
    Après quelques kilomètres, nous prenons une belle piste en direction de la vallée de M'Haïreth. C'est l'une des palmeraie les plus importante de l'ouest de l'Adrâr.

M'Haireth - Tichilit el Âteg

  • Nous sortons de l'ombre des palmiers pour grimper à nouveau sur le plateau. Une piste chaotique nous permet d'atteindre la base de la petite chaine de montagne Zarga.
    Nous prenons le temps de balader dans ce lieu singulier fait de roches et de sable.

  • Un dépôt glacière en Adrâr !
    La est un esker d’une centaine de mètres et long d’environ 50 kilomètres.
    C’est le résultat d’une incroyable aventure géomorphologique qui nous vient de la nuit des temps, il y a 440 millions d’années (fin Ordovicien).
    Aujourd’hui, le méga-cordon fossile de Zarga marque la fin occidentale de l’erg Warane. Il barre l’écoulement des sables venant des confins de l’erg Chech.
    Contrarié par cette barrière naturel, l’erg Warane change de nom ensuite pour s’appeler l’Amatlich, puis l’Akchar avant de se perdre dans les flots de l’océan Atlantique.

Tichilit el Âteg - Chinguetti

  • En longeant l'erg Warane par sa lisière nord, nous roulons dans le lit de l'oued Chinguetti. La ville est blottie dans les sables.

  • Chinguetti fut fondée par les Ida Ouali vers 1525, en amont d’Abweyr, aujourd’hui disparue, elle même créée en 1261.
    L’étymologie probable du toponyme shingitî serait : puits du cheval, du soninké : si : puits + n : de + gede : cheval.
    Chinguetti fut le centre commercial le plus actif et la ville la plus importante du Sahara occidental. Elle fut considérée par les Mauritaniens comme la 7ème ville sainte de l’Islam avec ses 11 mosquées, ses 100 puits et son cercle de savants.
    En 1675, un massacre perpétré par une partie des Ida-ou-Ali entraîna l’éclatement du groupe dont les survivants fondèrent un autre ksar dans le Tagant : Tidjikja.
    Il ne reste aujourd’hui qu’une seule mosquée et le souvenir des périodes prospères…
    Les principales tribus qui composent sa population sont les Ida-ou-Ali, les Laghlal et les Oulad Gheilan.

    Avec leurs ruelles étroites et tortueuses, leurs nombreuses impasses, leurs maisons basses et sombres à base de matériaux locaux, leurs quasi-absence de places et d’espaces communautaires, Chinguetti et Wadâne ont une structure de vieux ksour densément blottis autour de leurs mosquées.

Petit déjeuner: Auberge à Tergit
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Auberge des Caravanes I Chinguetti
Hébergement: Auberge des Caravanes I Chinguetti
Chinguetti
3h - 45km
El Kheouiya
1h - 12km
Tanouchert

Jour 5L'erg Warane, El Kheouiya et la palmeraie de Tanouchert

Chinguetti - El Kheouiya

  • Le campement semi-nomade d'El Kheouiya est fixé là pendant les grandes sécheresses. Le campement, depuis quelques années, s’organise : développement de l’élevage de caprins et camélidés (de 2 chamelles en 1993, voilà actuellement un troupeau de plus de 70 animaux), création d’une école en 1994, naissance d’une petite palmeraie associée à des jardins en 1999 et, maintenant, quelques habitats en dur.
    «Mais nous, nous restons sous la tente» nous assure Atfeil, le chef des lieux …
    Les liens que nous entretenons avec les différentes familles du campement sont étroits et grandement amicaux.

  • Un réveil matinal nous permet de visiter ce ksar saharien, les bibliothèques privées, les jardins …
    Nous poursuivons notre transfert en véhicule dans un environnement maintenant sablonneux. La «piste» passe au nord des massifs de dunes de l’Wârane et d’Afam el Merzrougât.
    A 45 km de Chinguetti, le campement semi-nomade d’El Rhéouiyya nous accueille.

El Kheouiya - Tanouchert

  • Suivant un rituel immuable, nous levons le camp au petit jour.
    Nous nous mettons en marche avec comme objectif un relief ourlé de dunes longilignes.
    Nous montons sur ce cordon qui s'allonge du nord vers le sud et s'enfonce dans les dunes de l'erg Warane. Cet esker est le reste du lit d'un fleuve sous-glacière aujourd'hui saillant.
    En Adrâr, nous disposons de deux manifestations géomorphologiques similaires, celui-ci qui s'appelle Herour, et un très beau aussi qui, plus à l'ouest, est le Mega-cordon de Zarga.

  • La palmeraie de Tanouchert s'étende en bordure de l'erg Warane. De grandes dunes de sables la dominent. Nous l'atteignons après une jolie balade.
    Durant l'après-midi, nous allons à la découverte de ce qui fait la richesse de nos hôtes. La culture des dattes, la position stratégique aussi de ce point d'eau est autant de choses passionnantes.
    Le soir venu, nous restons pour dormir dans des huttes traditionnelles.

Petit déjeuner: Auberge des Caravanes I Chinguetti
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Préparé par l'équipe
Hébergement: Bivouac
Tanouchert
2h - 42km

Jour 6La cité de Wadâne et l'Adrâr oriental

Tanouchert - Wadane

  • Nous laissons derrière nous le calme de la palmeraie. Par le sables, nous roulons vers l'est. Soudain, sur le rocher, la vielle cité fortifier de Wadane apparait.

  • Le ksar de Wadâne, (Ouadâne) qui a été fondée, dit-on, la même année que Tichîtt (1141), tiendrait son nom du mot arabe signifiant «deux lits de rivières» (wadân). Les précisions selon lesquelles ces deux oueds seraient l’oued des dattes et l’oued des sciences sont tout à l’honneur de la cité.
    L'ancienne cité est mentionnée par écrit au milieu du XVème siècle dans un rapport de voyage portugais mais il reste difficile de se faire une idée précise des début de la cité malgré sa position sur l’axe occidental du trafic caravanier transsaharien.
    Wadâne est un centre urbain dense, de type ksourien, autrefois entouré d’une enceinte fortifiée très sûre qui résista à toutes les forces étrangères jusqu’à l’arrivée des Français.
    Les tribus dominantes sont les Kounta, les Ida ou El Hadj, les Chorfa, les Amgârîj et les Aghzazir.

Petit déjeuner: Préparé par l'équipe
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Préparé par l'équipe
Hébergement: Bivouac
6h - 180km

Jour 7Découverte des environs de Wadane et retour à Atar

Wadane - Atar

  • Plein ouest, la bonne piste nous amène à Atar. Elle longue la bordure septentrionale de la falaise majeure de l'Adrar. Nous laisserons la passe d'Amogjar et les restes de Fort Saganne pour descendre dans la cuvette d'Atar.

  • La ville d'Atar fondée au XVIIème Siècle dans la plaine bordière (bâten) qui s’étale au nord de la grande falaise, est préservée du sable par sa situation géographique.
    C’est la ville la plus importante de la zone saharienne. Elle fut ville émirale par le passé, ville de garnison pour les Américains puis les Français et enfin chef-lieu de région.

Petit déjeuner: Préparé par l'équipe
Déjeuner: Préparé par l'équipe
Dîner: Auberge des Caravanes | Atar
Hébergement: Auberge des Caravanes | Atar
4h - 3500km
Aéroport de Paris

Jour 8Vol en direction de Paris

Atar - Aéroport de Paris

  • Le vol affrété au départ d’Atar est prévu en début de matinée pour une arrivée à Paris en milieu d’après-midi.

Petit déjeuner: Auberge des Caravanes | Atar
durée 8 jours. Vol international non inclus.

à partir de 650€ (par personne)

Difficulté:2/5
Confort:3/5
Contactez directement à votre agence.

Bonjour

Je suis Sylvain de "Détours Mauritanie". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 84