Les plus belles oasis de l'Adrar en Mauritanie - Détours Mauritanie Voyages
Les plus belles oasis de l'Adrar en Mauritanie

Les plus belles oasis de l'Adrar en Mauritanie

14 avr. 2022

Située à 450 kilomètres au nord-est de la capitale Nouakchott, la région de l'Adrar est réputée pour ses paysages hors du commun.  Signifiant « montagne » en langue berbère, l’Adrar se compose d’impressionnantes falaises abruptes et de vallées dans lesquelles on trouve quelques palmeraies qui semblent perdues en plein désert. On vous emmène aujourd’hui à la découverte des plus belles oasis de l’Adrar à voir lors d’un voyage en Mauritanie.

1. L’oasis de Terjit

  Les plus belles oasis de l'Adrar en Mauritanie  

La palmeraie de Terjit fait partie des sites incontournables à voir lors d’un voyage en Mauritanie. Et pour cause, elle est considérée par beaucoup comme étant la plus belle oasis de l’Adrar et l’une des plus importantes de la région.

Située à 45 km au sud d’Atar (capitale de l’Adrar), l’oasis de Terjit abrite un petit village niché entre d'imposantes montagnes de grès. Mais ce qui fait la popularité du site, c’est avant tout sa source d’eau pure, qui en fait un véritable paradis en plein milieu du désert ! La source d’eau chaude (environ 32°C) jaillit des entrailles de la roche et l’eau s’écoule en goutte à goutte de manière permanente sur les parois du canyon. Plusieurs bassins permettent de se baigner dans cette eau pure, qui nous ferait presque oublier qu’on se trouve en plein Sahara !

Avec ses nombreux palmiers dattiers et ses sources d’eau chaude, l’oasis de Terjit est définitivement un écrin de verdure et de fraîcheur dont la paisibilité des lieux contraste aisément avec l’austérité du désert ! De quoi offrir aux visiteurs et randonneurs, un instant de repos et de détente bien mérité.

2. L'oasis de Toungad

Située aux portes de la vallée blanche, l’oasis de Toungad constitue l’une des plus grandes palmeraies de l’Adrar. L’oasis de Toungad se découpe en deux parties : on retrouve d’un côté ses innombrables rangées de palmiers et de l’autre, le village et ses cultures. Les récoltes des dattes sont la principale ressource de ce village, les locaux vivent également de l’élevage de chèvres et des activités de maraîchage autour des carottes, des tomates ou encore de la menthe. 

Entourée de falaises et de dunes de sable couleur ocre, l’oasis de Toungad offre un paysage à couper le souffle. N’hésitez pas à prendre de la hauteur lors de votre escapade afin de profiter d’une belle vue sur les palmiers verdoyants et les petites maisons traditionnelles. 

3. L'oasis de Mhaïreth

S’étendant sur une dizaine de kilomètres dans une étroite vallée, la palmeraie de Mhaïreth (aussi appelée M'Heirth) fait également partie des plus grandes oasis  de l'Adrar en Mauritanie. Elle est aussi réputée pour détenir parmi les meilleures dattes de la région. L’occasion de déguster ces petites dattes légèrement sucrées en compagnie des locaux lors de la traditionnelle cérémonie du thé, rituel incontournable de la vie mauritanienne. C’est d’ailleurs en vous promenant dans le village que vous pourrez partir à la rencontre des habitants qui vivent dans les fameux tikit, des cases ogivales construites en feuilles de palmier ou en pierres.

Partir

Partez pour un voyage en Mauritanie et assistez à la fête de la Guetna. Partagez les festivités de la récolte des dattes avec les habitants qui circulent d’une palmeraie à l’autre.
Notre circuit : La Guetna, la fête des fruits du désert

Lors de votre passage dans l’oasis de Mhaïreth, vous découvrirez également le canyon portant le même nom qui vaut largement le détour. Amateur de points de vue et de photographie, pensez aussi à grimper au sommet des falaises pour bénéficier d’un panorama hors du commun. 

4. L’oasis de Maaden

  Les plus belles oasis de l'Adrar en Mauritanie  

Contrairement aux précédentes oasis et à la plupart de celles de l’Adrar, l’oasis de Maaden est relativement récente. En effet, elle a été fondée dans les années 70 et est devenue, à l’initiative d’un érudit soufi, Cheikh Mohamed Lemine Sidina, (chef spirituel d’une confrérie soufie tijaniyya, ancien Maire et sénateur de la Moughtaa d’Aoujeft dans la wilaya d’Adrar), un village communautaire fondé sur l’égalité et le partage. Un projet porté par des valeurs d’entraide, de solidarité et de communauté qui a permis à Maaden de se développer. Des années plus tard, Pierre Rabhi, grande figure de l’agroécologie en France y lança son dernier projet avant de mourir. Il a notamment persuadé les habitants de renoncer aux engrais chimiques.

Aujourd’hui, l’oasis de Maaden est le refuge de quelques 2000 habitants dont de nombreux Maures issus de diverses tribus. On y trouve de nombreux jardins potagers où sont cultivés carottes, betteraves, haricots… Appelée Maaden el Ervâne, qui signifie « mine de connaissance », l’oasis de Maaden est réputée pour ses projets communautaires mais surtout pour l’incroyable hospitalité de ses habitants. Elle séduira à coup sûr tous les voyageurs en quête d’authenticité…

Le saviez-vous ?

La production de dattes rendue possible grâce aux multiples palmeraies, est l’un des principaux secteurs économiques de Mauritanie et l’une des premières ressources des habitants des oasis. Chaque année en juillet ou en août (selon les conditions climatiques), la récolte des dattes donne lieu à une grande fête appelée la guetna. A l’occasion, des milliers de mauritaniens désertent les villes et se rassemblent dans les oasis pour faire la fête et acheter des dattes. Un événement à ne pas manquer si vous êtes de passage dans la région de l'Adrar durant cette période !

 

Partir

Partez à la découverte de l’incroyable région désertique de l’Adrar
Notre circuit recommandé : Grande traversée de l’Adrar au Tagant

Florine Dergelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Sylvain de "Détours Mauritanie Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
(+222) 42 07 87 87